16 août 2007

Un homme marche en habit tradionnel japonais à minuit

Un homme marche en habit tradionnel japonais à minuit dans gratte-ciel à Shanghai avec un katana. Son reflet dans grand miroir de l'escalier à peine éclairé par sortie de secours. Pourquoi la lumière ne marche pas?

Il descend les marches rapidement, son but arriver tout en bas, va pas se faire chier, il trouvera forcément quelqu'un. Les escaliers s'enchaînent. La semelle de ses chaussures produit un remue ménage impressionnant. Comme c'est calme.

Il ouvre la porte du rez-de-chaussée et se retrouve dans la rue. Dans la tête il ne se prend pas uniquement une grande rafale de vent frais : l'apocalypse.

Et merde!  Le passage de grade avait lieu ce dimanche.

Des voitures retournées, des flammes. Des corps debout. Marchent doucement toute une foule. Mais sont morts. Ca se sent tout de suite. Pas l'odeur mais personne de vivant ne marche comme ça. Pas de cris ? Pourquoi ?

Le vent remue doucement le col de sa veste blanche, la foule de morts semble s'avancer vers lui.

Il est surpris de se sentir aussi calme. Il lève sa main droite. Elle ne tremble pas. Il doit être complètement anesthésié pour ne rien sentir ?

Tant mieux. Les corps à une dizaine de mètre d'approchent doucement. Il prend quelques secondes pour réfléchir. La tour d'où il vient : supermarché, baies vitrés, déserte ou presque le soir... Armes possibles à trouver. Radio et télévision à piles pour comprendre. Téléphones... Ne peut pas espèrer trouver mieux. Pense à sa famille rapidement. Plus tard. D'abord survivre. Sécuriser la tour. Le talon de son pied gauche resté contre la porte pour empêcher qu'elle ne se ferme. Quelle bonne idée.

Tranquillement, il tourne le dos aux zombis et retourne dans la tour, il commençait à prendre froid. Ce n'est décidément pas le moment de choper un rhume.

Posté par HELAS à 23:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Un homme marche en habit tradionnel japonais à minuit

Nouveau commentaire